lundi 11 décembre 2017 | Accueil| Connexion

Imprimer  Envoyer par mail 

La retraite en 10 QUESTIONS

 

1. COMMENT EST CALCULÉE MA RETRAITE ?

La couverture vieillesse est assurée par :

  • une cotisation au régime de base, en l’occurrence le régime agricole (MSA)
  • et une cotisation  à deux régimes complémentaires (ARRCO pour les non cadres et AGIRC et ARRCO pour les cadres).

 

Si je dispose de toutes mes annuités, le montant de ma retraite (celle du régime général dite aussi de base ) est de 50% du salaire moyen (salaire soumis à cotisation) calculé sur les 25 meilleures années. Le tout dans la limite du plafond de la sécurité sociale (34.308 euros annuels en 2009).

Au montant du régime de base s’ajoute celui des retraites complémentaires qui s’obtient en multipliant le nombre de points acquis durant sa carrière par la valeur du point au moment du départ en retraite (en 2009 = 1,1799 euro pour l’ARRCO et 0,4186 euro pour l’AGIRC). 

 

2. A QUEL ÂGE PUIS-JE PARTIR EN RETRAITE ?

 

A partir de 60 ans,  sauf exceptions si vous avez commencé à travailler avant 17 ans ou si vous êtes handicapé (55 ans). Toutefois, ce seuil ne garantit une pension à taux plein qu’à condition d’avoir cotisé un nombre de trimestres défini.

En 2012, il sera nécessaire d’en avoir 164.

Aujourd’hui, la situation change à compter du 1/11/2011 :

- encore possible de partir à 60 ans si vous avez travaillé 5 trimestres à la fin de l’année civile de vos 20 ans (voir ci-après) ; sinon il vous faudra nécessairement :

  • Né en 1953 : 166 trimestres
  • Né en 1954 : 167 trimestres
  • Né en 1955 : 168 trimestres
  • Né en 1956 : 169 trimestres
  • Né en 1957 : 170 trimestres

- encore possible de partir avant  60 ans…

  • Né avant  1957 : - A 56 ANS pour les agents justifiant d’une durée d’assurance ayant donné lieu à cotisations… majorée de huit trimestres, et ayant débuté leur activité avant l’âge de seize ans ;

- A 58 ANS… majorée de quatre trimestres, et ayant débuté leur activité avant l’âge de seize ans ;

- A 59 ANS... ayant débuté leur activité avant l’âge de dix-sept ans ;

  • Né en 1957 : - A 56 ANS pour les agents justifiant d’une durée d’assurance ayant donné lieu à cotisations… majorée de huit trimestres, et ayant débuté leur activité avant l’âge de seize ans ;

- A 58 ANS… majorée de quatre trimestres, et ayant débuté leur activité avant l’âge de seize ans ;

- A 59 ANS et quatre mois… ayant débuté leur activité avant l’âge de dix-sept ans.

  • Né en 1958 :  - A 56 ANS pour les agents justifiant d’une durée d’assurance ayant donné lieu à cotisations… majorée de huit trimestres, et ayant débuté leur activité avant l’âge de seize ans ;

- A 58 ANS et quatre mois … majorée de quatre trimestres, et ayant débuté leur activité avant l’âge de seize ans ;

- A 59 ANS et huit mois… ayant débuté leur activité avant l’âge de dix-sept ans.

  • Né en 1959 : - A 58 ANS et huit mois … avant l’âge de seize ans ;
  • Né en 1960 : - A 59 ANS… avant l’âge de seize ans ;
  • Né en 1961 : - A  59 ANS et 4 mois… avant l’âge de seize ans…

 

Précision : le nombre de trimestres d’assurance comprend à la fois les trimestres cotisés et les trimestres assimilés (période militaire, maladie, maternité, invalidité, chômage …)

 

L’âge de départ à la retraite pour les caisses complémentaires ARRCO et AGIRC est de 65 ans. Mais un accord régulièrement reconduit a permis jusqu’ici aux retraités à taux plein du régime général de liquider en même temps leurs droits complémentaires sans pénalité.

 

3. ET S’IL VOUS MANQUE DES TRIMESTRES ?

 

Si vous partez sans tous vos trimestres, un coefficient de minoration vous sera appliqué (de 0,625% à 0,875% par trimestre selon votre date de naissance).

 

4. QU’EST-CE QUE LA SURCOTE ?

 

Un bonus de 1,25 % est appliqué à la pension de base  pour chaque trimestre travaillé (sans limitation) au-delà du nombre requis.

 

5. LA MATERNITE DONNE ELLE DROIT À  DES BONUS ?

 

Les mères salariées du privé peuvent bénéficier de 8 trimestres supplémentaires par enfant pour le calcul de la durée de cotisation nécessaire à une retraite à taux plein.

 

6. COMMENT RACHETER DES TRIMESTRES ?

 

Je peux racheter jusqu’à 12 trimestres correspondant à des années d’études ou des périodes où je n’ai pas gagné suffisamment d’argent pour valider 4 trimestres par année travaillée.

 

Le rachat de trimestres pourra peut-être se faire aussi par le canal du Compte Epargne Temps… (dans ce cas il bénéficierait  d’un abondement de l’employeur de 15 % sur le nombre de jours épargnés !

 

7. COMBIEN COÛTE LE RACHAT DE TRIMESTRES ?

 

Plus vous vous approchez de la retraite et plus le prix du trimestre sera élevé. Chaque année, le prix d’acquisition d’un trimestre change selon un barème qui dépend de l’âge au moment du rachat et du niveau de revenus. Dans tous les cas, il est préférable de connaître précisément son niveau de pension avant d’opter pour cette solution.

 

Précision importante : les sommes investies pour racheter des trimestres sont déductibles des revenus.

 

8. VOTRE EMPLOYEUR PEUT IL VOUS METTRE À  LA RETRAITE D’OFFICE ?

 

Non, votre employeur ne peut vous mettre à la retraite avant l’âge de 70 ans sans avoir eu votre accord.

 

Si vous avez entre 65 et 69 ans, votre employeur a l’obligation de vous interroger (par écrit et chaque année) sur votre éventuelle intention de quitter ou non l’entreprise.

 

9. POUVEZ VOUS CONTINUER À TRAVAILLER UNE FOIS EN RETRAITE ?

 

Depuis 2009, les retraités peuvent travailler autant qu’ils le souhaitent sans limitation de salaire. Ils peuvent même continuer d’exercer une fonction chez leur ancien employeur. Mais il faut avoir le nombre de trimestres requis ou sinon avoir atteint 65 ans.

 

10. COMMENT VOUS INFORMER ?

 

GIP INFO RETRAITE

 

UN SITE D’INFORMATION GENERAL SUR TOUS LES REGIMES DE RETRAITE

 

http://www.info-retraite.fr/index.php

 

MSA IDF

 

UN SITE PERMETTANT D’OBTENIR EN LIGNE SON RELEVE DE CARRIERE DANS LE REGIME AGRICOLE

 

http://www.msa-idf.fr

 

Pour la complémentaire Agirc Arrco  contacter le N° de tél suivant 0 82O 200 189

avoir sous les yeux son N° de Sécurité Sociale

 

 

 

LE SNIACAM EN RÉGION


Adhérez au SNIACAM

Votre section